La domotique attire les investisseurs
29 décembre 2010
Fusions-acquisitions en hausse
31 décembre 2010

Des business angels au secours des malvoyants

Brainbox Les 3 fondateurs

Brainbox Les 3 fondateurs

Cette petite société de Seine-et-Marne a tout d’une grande. Brainbox vient de créer la première console de jeux dédiée aux malvoyants. Son nom ? Odimo. « La grand-mère de l’un de mes associés demandait systématiquement l’aide de sa fille pour faire ses mots-croisés. Il fallait lui dicter. Voilà comment l’idée a germé », raconte Catherine Wable. Avec Thibaut de Vaureix et Gilles Le Guennec, elle a donc mis au point un logiciel de reconnaissance vocale permettant aux déficients visuels de jouer au Sudoku, Yatse, Yams…. Les cruciverbistes seront ravis. Plus besoin de lire ou d’écrire pour se divertir. Grâce à un abonnement, le client reçoit de nouveaux jeux tous les deux mois.

Une innovation qui a du cran

Ensemble, les trois associés ont injecté, en janvier 2010, 120 000€ de leurs fonds propres pour développer un prototype. Restait alors à lever des capitaux pour l’industrialisation et la commercialisation. Aussi ingénieux soit-il, le concept n’a pas suffi à convaincre les investisseurs. « C’est la complémentarité de nos compétences qui a particulièrement séduit le club de business angels Investessor. Un ergothérapeute et un ingénieur en électronique, notamment, entouraient ce projet parrainé par l’association Valentin-Haüy. Nous avions aussi identifié les fournisseurs », souligne la co-fondatrice.

Résultat : Brainbox a obtenu 225 000€ en juin. D’ores et déjà, les premières commandes affluent des particuliers et des maisons de retraites, les cibles principales. Le marché semble prometteur pour ce produit unique au monde puisque 1,8 million de Français souffrent actuellement d’une déficience visuelle. En outre, le concept vient d’être salué par le prix de l’innovation de la Ville de Paris dans la catégorie « services innovants ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *